Rencontre avec une survivante

Vendredi 4 octobre, les élèves des classes de troisième ont eu la chance exceptionnelle de rencontrer Hedy Rose-Cohen, témoin et rescapé de la Shoah à Amsterdam.
Hedy est une américaine de 83 ans qui a tenu – pendant son séjour aux Pays-Bas- à venir au lycée français témoigner de son expérience de petite fille hollandaise pendant la Seconde Guerre mondiale.
Elle avait 6 ans au début de la guerre. Elle vivait avec sa grande sœur et ses parents à Amsterdam. Ils faisaient partie des 75 000 juifs amstellodamois. Avec l’occupation des Pays-Bas par les Nazis à partir de mai 1940, ils ont été persécutés.
Pendant 2 heures, debout, elle nous a raconté son histoire et livré ses impressions de petite fille par exemple comme lorsqu’elle a dû porter l’étoile jaune. Un autre moment choquant fût lorsqu’une amie lui cracha au visage et l’insulta avec ces mots "sale juive" !
Après que son père eut été arrêté par la police, sa maman emmena Hedy et sa sœur se cacher dans la cave de la maison d’une amie. Ils y restèrent sans sortir pendant toute l‘occupation de la ville par les Allemands. Un moment très émouvant et triste fut lorsqu’elle nous raconta les circonstances de la disparition de sa maman, morte de froid et de malnutrition.
Peu de temps après la libération en mai 1945, elle tomba gravement malade. Orphelines, Hedy et sa sœur ont pu retrouver un membre éloigné de leur famille installé aux Etats-Unis et ont émigré pour le rejoindre. 
Pendant son témoignage nous avons pu poser des questions notamment sur l’importance de  comprendre et se souvenir de la Shoah. C’est très important pour elle car malheureusement le racisme n’a pas disparu. Ce fut un moment intense que d’échanger avec Hedy rescapée d’un des pires crimes de l’histoire.
 
Adèle, 3V
 
Cette expérience a été vraiment incroyable, au lieu de parler sur la seconde guerre mondiale en classe, on a entendu l’histoire vraie de la jeunesse d’une femme juive, en lui parlant nous avons beaucoup appris sur cette guerre.
Lucia, 3V.
 
Il y a quelques semaines, Mme H. Rose-Cohen est venue nous parler. Elle nous a raconté son histoire. Une histoire partagée par tous les juifs qui ont du fuir ou se cacher uniquement à cause de la religion de leurs ancêtres. Je suis très reconnaissante d’avoir eu la chance de l’écouter et de dialoguer avec elle. On avait devant nous une preuve vivante de l’importance de témoigner et de ne pas oublier. On a pu aussi discuter des persécutions qui d’une façon ou d’une autre stigmatise une race, une religion encore aujourd’hui. J’ai trouvé cela très intéressant.
Dalya, 3V